Les mains dans la terre ...

Retour en haut
 

Accueil > Fiches techniques > Construction et structures > Étanchéité à l’air

Étanchéité à l’air

Les flux d’air non-maîtrisés, aussi petits qu’ils soient, jouent un rôle important dans l’isolation. Ils existent au niveau des murs insuffisamment protégés face à l’influence du vent.

Ces zones de faiblesse se situent au niveau des jointures, des angles, des fenêtres et des portes, au niveau du sol, ou encore via les vides techniques. De nombreuses fuites d’air peuvent apparaître par ces zones.

Il faut veiller à obtenir une bonne étanchéité à la fois intérieure et extérieure :

- À l’intérieur, les joints, les matériaux et les isolants doivent présenter une bonne barrière aux courants d’air. Lorsque l’on utilise des matériaux n’offrant pas une isolation suffisante à l’air, comme du chanvre, il est conseillé d’appliquer une couche d’étanchéité. Celle-ci peut prendre diverses formes, comme un enduit par exemple.

- A l’extérieur, l’utilisation d’un coupe-vent ou d’un panneau de support de la toiture doivent présenter 3 qualités :

  1. être parfaitement hydrofuge
  2. permettre l’évacuation de la vapeur d’eau, en offrant une certaine perméabilité.
  3. être étanche aux courant d’air et au vent

Je soutiens !