Les mains dans la terre ...

Retour en haut
 

Accueil > Fiches techniques > Compost > Savoir si le compost est mûr

Savoir si le compost est mûr

Quand un compost est-il mûr ?


D’un premier abord, cette question ne paraît pas évidente. Voici une liste de critères qui vous permet d’évaluer la maturité de votre compost :

Son apparence


- Le compost doit ressembler à du terreau et avoir sa couleur caractéristique. Il doit avoir cette couleur foncée ressemblant à celles des couches de terre arables.

- Sa composition doit être friable et légère.

Son odeur


- Il doit sentir le sous-bois, une odeur caractéristique de la terre. S’il sent le souffre ou l’ammoniac, c’est pas encore bon.

Sa chaleur


- Il ne doit pas être chaud au toucher

Son humidité


- L’humidité doit être comprise entre 30% et 50%. Si c’est trop humide, il forme des mottes et des grumeaux. Si c’est pas assez humide, il est très friable.

Son rapport C/N (carbone/azote)


Ce test ne peut s’effectuer qu’en laboratoire.

Son pH


Il doit être compris entre 6,0 et 8,0. Cet indice est favorable à la plupart des plantes (le meilleur pH pour les plantes est de 6,4).

Quelques tests de maturité du compost


Il existe également quelques tests qui peuvent être fait pour avoir un indicateur de la maturité de votre compost :

- Le test du cresson :


Du cresson planté directement dans un pot de compost doit germer de manière uniforme et rapide.

- Le test du sac :


Il suffit de prendre 3 tasses de compost et de le mettre dans un sac que l’on ferme de façon étanche. Si après une nuit, le sac a gonflé, votre compost n’est pas mûr.

- Le test de la poignée :


C’est le test le moins évident. Il faut une certaine habitude du compost. Prenez une poignée de compost et serrez-la dans votre poing.

Si un peu d’eau coule de votre poing et si le compost ne se compresse pas : votre compost est mûr.


Je soutiens !