Les mains dans la terre ...

Retour en haut
 

Accueil > Fiches techniques > Compost > Les déchets compostables

Les déchets compostables

Pour rappel : il faut maintenir l’équilibre entre les "matières vertes" et les "matières brunes". Il faut donc garder un équilibre entre l’azote et le carbone !

C’est la diversité des apports qui fait la richesse de votre compost.

On doit absolument éviter de créer des déséquilibres avec l’ajout de matière d’un seul type. Par exemple, en ajoutant que du chou en grande quantité.
Et plus ces matières sont petites, plus vite se fait la digestion.

D’abord les matières vertes (N)


Ces matières sont facilement digérées, car très facilement décomposables par les micro-organismes. Ceux-ci y trouvent des sucres et des protéines.

On retrouve dans les matières vertes :
- Les épluchures de fruits et légumes (y compris les agrumes découpés en lamelles)
- Les restes alimentaires végétaux
- Les excréments d’animaux herbivores
- Les feuilles vertes
- Les plantes
- Les herbes
- Les fleurs et leurs fanes
- Les restes de culture

Ces déchets permettent d’obtenir un apport en azote (N).

Ensuite les matières brunes (C)


Ces matières vont permettre de donner de la structure au compost. La plupart de ces matières sont lentement transformée en chaleur et en CO². Ils constituent la source d’énergie des décomposeurs.

On retrouve dans les matières brunes :
- Le papier essuie-tout
- Les serviettes en papier
- Le papier journal
- Les cartons (éviter les cartons plastifiés)
- Le marc de café et de thé (et même les pads de café)
- Les branchages broyés
- Les tailles de haies, plantes, feuilles et fleurs fanées ou sèches
- La paille
- Les copeaux de bois et la sciure non-traitée
- Les coquilles de fruits secs (noix, noisette, châtaigne)
- Les plumes
- Les insectes morts (de cause naturelle ! pas d’insecticide dans un compost ;-)

Ces déchets permettent d’obtenir un apport en carbone (C).

Notes


Attention aux produits suivants, ceux-ci ne sont à priori pas conseillés comme étant compostables en quantité :

- Le pain, les produits laitiers, les os, Cendre de bois.

- Les restes de repas cuits peuvent facilement asphyxier le compost et demandent d’ajouter des déchets plus structurés. Cependant, s’ils sont ajoutés en toutes petites quantités, occasionnellement et bien mélangées dans l’ensemble du compost, cela ne devrait pas poser de gros problèmes.

- Il est bon de noter que les vers raffolent de café. C’est une friandise pour eux ;-)


Je soutiens !