Les mains dans la terre ...

Retour en haut
 

Accueil > Fiches techniques > Biodiversité > Hérisson

Hérisson

Si vous parvenez à attirer ce petit animal fort sympathique dans votre jardin ou vos cultures, il deviendra vite l’un de vos assistants jardiniers les plus indispensables. Cette petite boule de piques sort de son nid quand la nuit tombe et chasse les nuisibles qui dévorent vos fruits et légumes, tels les limaces, les escargots, les vers …

« Génial ! J’en prends cinq ! » que vous diriez, mais ce n’est pas chez l’animalier du coin que vous pourrez le trouver. Cet animal est maintenant protégé, il est interdit de le capturer, de le vendre et encore plus de le tuer. La seule chose que vous pouvez faire, c’est l’inviter en aménageant quelque peu votre endroit afin qu’il s’y plaise.

Commencez par lui permettre de rentrer dans votre propriété, en laissant une ouverture de 10 cm au bas de clôture ou de grillage. Vous pouvez ensuite l’attirer avec des croquettes de chien ou de chat, que vous déposerez sur le sol, en petite quantité, afin de le laisser un peu en appétit.

Il faudra ensuite que le hérisson puisse se construire un endroit qui soit à l’abri des vents, de l’humidité et de la lumière directe. Il se contentera d’un tas de feuilles mortes, de morceaux de bois entassés ou d’un buisson. Mais il sera surement ravi que vous lui prépariez une niche chaleureuse, qui pourra être une simple caisse de bois retournée (au moins 70 cm de long), avec une entrée de 15 cm et recouverte de feuilles. Le hérisson s’occupera lui-même de l’aménagement de son nid. Veillez à ce qu’il soit installé assez loin des zones de passage, dans un endroit tranquille pendant la journée.

Un autre point important est de veiller ce qu’il ne se noie pas ! Vous pourrez installer des grillages assez bas autour des piscines ou lui permettre de sortir facilement de ces coins d’eau, en installant des planches rugueuses en bois ou en écorces. On peut aussi lui aménager un point d’eau où il pourra se désaltérer afin qu’il n’approche pas des coins d’eau où il pourrait se noyer. Installez un bol ou une assiette à soupe enfoncé un peu dans la terre, ça fera l’affaire.

Pour sa sécurité, n’employez jamais de pesticide ou de granulés contre les limaces. S’il en avale directement ou par l’intermédiaire d’un insecte, il risque de mourir. De plus, on fait disparaître ses proies.

En outre, les pièges à bière que l’on emploie pour les limaces attirent aussi le hérisson qui, une fois saoul, devient une proie vulnérable. Entourez vos pièges d’un grillage pour seulement laisser passer les limaces.

C’est pendant l’automne que le hérisson est vraiment actif et qu’il chasse énormément, car il hiverne et doit donc s’engraisser le plus possible.
Il dormira ensuite presque 5 mois durant l’hiver, pour se réveiller au printemps, et participer à la saison des amours. En été, il dort presque 3/4 de son temps et parfois plus quand il fait très chaud et que ses proies se font rares.

 

( Retourner à la rubrique Auxiliaires du jardinier )
( Retourner à l’article La haie et les auxiliaires jardiniers )

Je soutiens !