Les mains dans la terre ...

Retour en haut
 

Accueil > Fiches techniques > Apiculture > L’emplacement du rucher et des ruches.

L’emplacement du rucher et des ruches.

Qu’est-ce qu’un rucher ?


Il s’agit d’un endroit géographique sur lequel est rassemblé une ou plusieurs ruches. Il peut donc y avoir plusieurs colonies sur un rucher.
Il existe des ruchers de plein air, comme il en existe des couverts.

Où placer son rucher ?


Le rucher doit être placé :

- à distance suffisante des voisins ou des animaux d’élevage. Les abeilles peuvent incommoder ces derniers par les piqures, les souillures, ...
- hors de portée des enfants pour des raisons évidentes de sécurité.
- hors de portée des animaux, ceux-ci pouvant renverser les ruches.
- à proximité du domicile ou dans un endroit permettant une surveillance. Les ruchers sont souvent victimes de dégradations, voire même de vol de ruches.
- dans un endroit offrant un espace suffisant devant la ruche. Cet espace permet d’avoir une zone libre devant le plancher de vol.
- de manière à être protégé du vent. Et plus particulièrement du vent du nord qui apporte le froid ou du vent d’ouest qui apporte l’humidité. Par exemple : entre des haies ou des arbustes.
- dans une orientation sud, sud-est pour des questions d’ensoleillement.
- afin d’offrir des moments d’ombrage durant les journées chaudes.

Que peut-on planter à proximité du rucher ?


On peut planter des arbustes qui pourront permettre aux futurs essaims de se poser lors d’essaimage incontrôlé.

Mais il peut s’avérer important d’avoir une bonne vision de l’environnement dans un périmètre de 5 km. Connaître les plantes et les espèces mellifères permet de pouvoir faire une estimation des ressources aux alentours.

Vous pouvez aussi placer des plantes mellifères dans l’espace à proximité du rucher et qui offriront des sources alimentaires tout au long de l’année.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de regarder l’article sur Les espèces mellifères

Quels sont les avantages et désavantages du rucher couvert ?


Le rucher couvert offre certains avantages :

- Il donne une bonne protection face aux intempéries (pluie, neige, grêle, ...)
- L’hivernage aura tendance à mieux se dérouler grâce au faible taux d’humidité et à une consommation de nourriture diminuée.
- Il permet aussi de visiter les ruches en étant moins influencé par la météo, ce qui rendra les abeilles moins agressives.

Mais il cause aussi certains désavantages :

- La mise en place d’un rucher couvert demande plus d’investissement en matériel pour sa mise en place et son entretien.
- La ventilation du rucher couvert doit être particulièrement étudiée afin d’éviter des températures trop hautes dans les ruches.
- La proximité directe entre les colonies peut provoquer des phénomènes de pillage.
- La luminosité doit être suffisante sur les ruches elles-mêmes.

Quels sont les dispositions idéales pour installer une ruche ?


- Elles ne doivent pas se situer en ligne droite les unes par rapport aux autres. Une courbe est plus indiquée, car elle permet d’offrir des plans de vol indépendants.
- La planche de vol de chaque ruche doit se trouver à une hauteur idéale de 40 cm du sol.
- L’espacement entre les ruches doit permettre une circulation aisée et un travail apicole confortable.
- Il est conseillé de mettre un signe distinctif sur chaque ruche afin d’aider à la navigation des abeilles.
- Avoir un sol net ou un socle en dessous de chaque ruche permet de voir facilement ce qui se passe dans la colonie. En effet, les abeilles peuvent nettoyer une série de choses au sein de la ruche, ces déchets se retrouveront sur le plancher.
- Éviter des obstacles naturels trop proches de la sortie de la ruche, afin de permettre aux abeilles de prendre rapidement de l’altitude.


Je soutiens !