Les mains dans la terre ...

Retour en haut
 

Accueil > Fiches techniques > Alimentation > Les fermentations > Le yaourt

Le yaourt

Faire son yaourt est assez simple et demande assez peu d’effort. Vous obtiendrez des yaourts de qualité, sans conservateurs, sans colorants, macrobiotiques et autres additifs en tout genre.

Mais c’est aussi économique, cela ne revient pas cher à réaliser. Cependant pour éviter le rachat de ferments lactiques, vous devrez en faire par cycle.

Voici comment procéder :

Ustensiles


- un saladier

- des pots en verre avec leurs couvercles

- une casserole avec un couvercle adapté

- un fouet

- une cuillère à soupe

- 1l de lait entier ou demi-écrémé

- des ferments lactiques ou du yaourt d’un précédent cycle

- de l’eau

Recette :


1) Préparez les ustensiles et le matériel.

2) Prenez la casserole, ajoutez-y de l’eau et faites la bouillir.

3) Déposez vos pots dans l’eau à ébullition afin de les stériliser.

4) Refermez la casserole contenant l’eau afin d’en garder la chaleur.

5) Prenez le saladier et ajoutez le lait.

6) Ajoutez les ferments lactiques ou deux cuillères à soupe d’un yaourt d’un précédent cycle.

7) Fouettez le tout afin d’obtenir un mélange homogène.

8) Versez le mélange dans les pots.

9) Déposer vos pots dans la casserole, dans le fond d’eau tiède restant.

10) Laissez reposer vos pots pendant une période allant de 6 à 8 heures.

Vos yaourts peuvent être mis au froid et ont une durée de conservation d’environ 10 jours.

Vous pouvez lors de la phase 7 ajouter, des fruits ou des sirop selon vos envies et vos goûts. Ou alors les ajouter juste avant de les consommer.

Après un certain nombre de cycles, il peut arriver que la qualité de l’ensemencement diminue, vous devrez en cas ajouter de nouveau ferments pour commencer un nouveau cycle.


Je soutiens !