Les mains dans la terre ...

Retour en haut
 

Accueil > Fiches techniques > Agriculture et maraîchage > Chlorose

Chlorose

Ce n’est pas une réelle maladie, mais un symptôme qui montre que la plante manque de chlorophylle.

Ce manque peut être du par l’absence dans le sol d’un ou plusieurs de ces éléments indispensables à la synthèse de la chlorophylle :

- azote
- fer
- magnésium
- manganèse
- zinc

Pour être certain, analysez le sol. Si une carence est constatée, vous devrez y remédier.

Dans le cas d’une carence d’azote, un amendement organique comme du lisier de poule sera efficace.

Dans le cas d’une carence de fer, une solution toute simple est de laisser des clous ou d’autre matériaux en fer rouiller dans un seau d’eau et d’arroser ensuite.

Dans le cas d’une carence de magnésium, faites un apport de roche qui en contient (en poudre ou gravier) comme la magnésite, la dolomite ou la carnallite.

Dans le cas d’une carence de manganèse, on peut employer des roches comme de la pyrolusite, la psilomelane et la rhodochrosite.

Dans le cas d’une carence de zinc, la roche la plus courante est la sphalérite ou blende.

Ces éléments peuvent être aussi rendus indisponibles par un sol trop compact ou trop humide pour les racines. Veillez à garder une bonne structure pour éviter ce genre de problème (avec beaucoup d’autres).

Dans un sol calcaire, le fer devient moins soluble et donc moins assimilable par la plantes. Si le sol est trop calcaire, il faut l’amender afin de lui donner un pH neutre. Pour ca, on peut épandre du fumier composté ou apporter du souffre.
Du BRF de résineux, ou encore des résidus de tailles, acide par nature, pourra aussi rétablir un pH équilibré. Allez-y doucement avec cette méthode, et contrôlez l’évolution.


Je soutiens !